Est-ce que ce sont des tremblements ou une dystonie? De nouvelles recherches pour mieux comprendre en vue d’améliorer le diagnostic et le traitement

Est-ce que ce sont des tremblements ou une dystonie? De nouvelles recherches pour mieux comprendre en vue d’améliorer le diagnostic et le traitement

H. A. Jinnah, MD, PhD, chercheur principal de la Dystonia Coalition, présente ici un compte rendu d’un article récemment publié dans Neurology qui examine la relation entre les tremblements et la dystonie.

La dystonie est une maladie rare dont les principales caractéristiques sont des mouvements de torsion involontaires et lents. En revanche, les tremblements sont une maladie courante caractérisée par des mouvements réguliers de secousses. Les personnes souffrant de tremblements sont souvent mal diagnostiquées et reçoivent un diagnostic de dystonie. Les personnes réellement atteintes de dystonie reçoivent pour leur part un faux diagnostic de tremblements. En conséquence, ces personnes peuvent être traitées avec les mauvais types de médicaments, et ce, parfois pendant des années. En outre, de petites études antérieures provenant d’un seul site ont indiqué que ces deux troubles sont souvent combinés. Cependant, les estimations de la fréquence de leur combinaison varient considérablement.

Cette étude avait pour objet de définir la fréquence de la dystonie concomitante avec les tremblements et les facteurs qui influencent cette combinaison. Notre étude multicentrique a porté sur 2 362 sujets atteints de dystonie, recrutés par 37 sites de la Dystonia Coalition répartis en Amérique du Nord, en Europe et en Australie. Les experts en troubles du mouvement ont utilisé un examen standardisé pour enregistrer la dystonie et les tremblements.

Dans l’ensemble du groupe, 53 % des personnes atteintes de dystonie souffraient également de tremblements. Cependant, ce pourcentage était fonction de plusieurs facteurs, notamment le type de dystonie, sa durée et sa gravité.

Ces résultats nous aident à comprendre l’hétérogénéité clinique des personnes atteintes de dystonie. Ils soulignent également la nécessité de critères de diagnostic plus stricts afin d’obtenir des résultats plus cohérents dans le monde entier. Nous espérons que de meilleures informations concernant leur combinaison permettront de sensibiliser les gens au fait qu’il faut tenir compte de ces deux troubles, tout en contribuant à les reconnaître plus rapidement.

Dans l’ensemble, notre étude met en évidence une relation importante entre deux troubles distincts. La compréhension des bases biologiques de cette relation est importante pour les deux troubles - la découverte de la dystonie peut fournir des informations utiles sur les tremblements, et vice versa.

La FRMD Canada remercie la Dystonia Coalition et le Rare Diseases Clinical Research Network (RDCRN) de lui avoir permis de partager cet article. Dernière mise à jour : décembre 2020.